• Lettre adressée à I.Télé

    Bonjour,

    A l'instar de Voltaire qui réagissait à un livre « je n’ai jamais approuvé ni les erreurs de son livre, ni les vérités triviales qu’il débite avec emphase. J’ai pris son parti hautement, quand des hommes absurdes l’ont condamné pour ces vérités mêmes. » une citation que nous faisons nôtre et qui nous a décidé de prendre notre plume, de réagir également à l'éviction d’Éric ZEMMOUR...

    Que nous aimons ou que nous n'aimons pas Eric ZEMMOUR, Eric ZEMMOUR reste une voix, une expression, une pensée, une liberté de ton.

    Or I.Télé, votre chaîne décide de le limoger, de ne plus lui permettre de partager sa liberté, sa libre expression.
    Nous tenions ici à vous partager notre inquiétude sur le fait que votre antenne ait décidé de le bâillonner, de le censurer, de le priver de parole.

    Cette prise de position est en réalité préoccupante sinon, extrêmement inquiétante, elle conforterait l'idée d'un cercle de la raison cathodique qui outrepasserait sa légitimité en le censurant... Si ce cercle de la raison le prive alors de débat ou priverait de débat ceux qui pointent les dérives sociétales, votre chaîne serait ainsi conduite à délivrer un prêt à penser, d’une pensée unique, une religion totalitaire qui excommunie ceux qui ne rentrent pas dans ses clous.

    Le média que vous incarnez serait alors de nature à nous convaincre que nous ne sommes plus tout à fait en démocratie. Le sommes-nous d'ailleurs si l'on bannit ceux qui ne pensent plus tout à fait comme nous ?

    De manière quasi hégémonique vous sembleriez avoir décidé d'imposer une forme de pensée qui doit entrer dans les canons de l'acceptable et le tolérable.

    Or nous sommes nombreux à penser à ce jour que les média participent de cette déconstruction culturelle, de cette volonté de faire table rase, de l'esprit critique fondé sur la raison adossée à notre histoire, à notre culture, à l'héritage de notre passé.

    Vous incarnez d'une certaine façon ces idéologues post 68 qui nous opposent leurs lectures du monde celles qui nous sont aujourd'hui distillées par ces univers divertissant :

    - lobotomisant jour après jour notre capacité à discerner,
    - anesthésiant volontairement ou non toute capacité à réagir

    Votre volonté aujourd'hui de ligoter la langue intelligente, la langue d'un homme cultivé, rationnel sachant parfaitement argumenté n'est pas digne de votre média.

    Ne trouvez-vous donc pas d'interlocuteurs capables de le contredire ?

    Il ne serait pas digne que des débats constructifs, intelligents, nourrissant l'échange la dimension réflexive nécessaire à notre société, n'aient pas lieu sur votre média.

    Est-ce parce que vous n'avez pas trouvé ou identifié ce contradicteur de même niveau que vous auriez alors décidé de le renvoyer, de le limoger ou craignez-vous qu'à travers lui, la France ne se réveille d'une vilaine torpeur prenant conscience qu'on la trompe depuis trois décennies.

    J'appréhende en effet que notre nation ne soit décidée de se réveiller.

    Aussi nous vous conjurons à réexaminer votre position, une position qui serait contraire à la liberté. Une position qui relèverait d'une collusion média/Pouvoir, d'une décision aux bottes d'un pouvoir potentiellement totalitaire, ce que nous ne croyons pas en réalité, mais il importe que vous le démentiez !

    Il importe donc que prouviez le contraire. Permettez que ce polémiste talentueux devienne à nouveau audible ou bien nous craignons que d'autres ne fassent taire votre chaîne car elle ne répondrait plus aux critères d'une autre "pensance", soyez les militants de la liberté d'opinion, de pensée, de la libre conscience....Ne livrez pas au Peuple le prêt à penser à consommer (Panem et circenses), ne le réduisez pas à un esprit qu'il faut ainsi et à tout prix divertir. Le peuple français est en réalité intelligent et exigeant, il est las d'être réduit par ses élites à cette incapacité de comprendre le monde dans lequel il évolue.  

    A vous de réfléchir si vous êtes un média libre, si vous chérissez comme, Jean Moulin la liberté y compris cette liberté de ne pas être d’accord avec vous...

    Jean l'Amandier

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Roger Dessagne
    Mardi 23 Décembre 2014 à 15:28

    Merci, pour cette bouffée d'air que vous donnez à ceux, qui partagent avec vous la croyance en "la liberté de blâmer", même si comme vous, nous ne partageons pas toutes les idées d'Eric Zemmour, nous n'en sommes pas moins tristes de la démagogie qui règne avec l'intolérance.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :